Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Perles.

30 Juin 2014, 18:58pm

Publié par Bernardoc

         Quand j’étais petit, on appelait ça La foire aux cancres. Mais cela concernait les élèves jusqu’au certificat d’études primaires. Il paraît que celles qui suivent ont été commises par des candidats bacheliers…

"Dans l'accouplement, le sexe de l'homme prend la forme d'une femme"

"Les spermatozoïdes sont des cellules armées de fouets"

"Le sexe de l'homme n'est pas un os, on le voit bien car il n'est pas toujours dur"

"La peau des bourses se tend et se détend en fonction de la chaleur. C'est pour ça qu'on a un tout petit sexe à la piscine"

"Un garçon ne doit pas se retenir trop longtemps de faire l'amour car le sperme peut faire éclater les bourses"

"La peau des bourses se tend et se détend en fonction de la chaleur. C'est pour ça qu'on a un tout petit sexe à la piscine"

"Un garçon ne doit pas se retenir trop longtemps de faire l'amour car le sperme peut faire éclater les bourses"

"Un ver solitaire est un ver qui vit tout seul à la campagne"

"Une bouteille d'eau explose s'il gèle car, sous l'effet du froid, l'eau devient un explosif"

"Le relief couvre 8 % des mers émergées"

"Pour congeler un corps, il faut le faire bouillir en remplaçant la chaleur par du froid"

"L'eau de mer sert, en particulier, à remplir les océans"

"Le chien, en remuant la queue, exprime ses sentiments comme l'homme"

"Au pluriel, on dit des "cristaux" car il y a plusieurs cristals"

"Les Anglais mesurent leurs distance avec leurs pouces"

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

Anniversaires.

29 Juin 2014, 23:01pm

Publié par Bernardoc

         En deux jours, nous avons fêté 160 ans : deux fois quarante hier et quatre vingt aujourd’hui. Malgré le temps menaçant, ces deux célébrations ont pu se dérouler sans trop de perturbation.

         Samedi donc, notre voisin mitoyen fêtait son entrée chez les quadras ainsi qu’un ami à lui. Beaucoup d’enfants et de chaleur humaine au cours de cette réunion, et nous étions les seuls du quartier à avoir été invités, ce qui nous a fait très plaisir. Cette invitation remontait à une huitaine de jours, ce qui n’était pas le cas de celle d’aujourd’hui qui était prévue depuis environ six mois.

         Aujourd’hui nous fêtions les octante années de Brigitte, communément appelée Mamita. En fait la vraie date remontait à l’automne dernier et c’est dans un restaurant de St Médard que famille, voisins et amis avaient été invités. Mais Brigitte avait annoncé qu’aux beaux jours elle nous inviterait, nous les choristes, dans le magnifique grand parc de sa maison pour nous offrir le champagne. Nous avions donc prévu, hormis le punch de Régis, une participation aux agapes comme lors d’un dimanche choral. Mais avant, il m’était échu de faire le discours, un des rares que j’aie rédigés. Il fut court mais apprécié. Après les flots de champagne Alain BERNARD (est-ce une reconversion de mon premier inspecteur ou une propriété cachée de mon beau-frère ?), le repas assis se déroula dans une excellente convivialité, et, comme prévu, le tennis de table, le croquet ou les boules égayèrent l’après-midi.

         A la fin de mon discours, j’avais fixé rendez-vous pour le dernier dimanche de juin 2034 afin de fêter les 100 ans de Mamita.

         Quelques photos d’aujourd’hui sous le lien :

https://plus.google.com/photos/112734244000396611033/albums/6030457648729186753?authkey=CMasqa369vy9sAE

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

Enfin !

28 Juin 2014, 11:01am

Publié par Bernardoc

         Le Jury de Déontologie Publicitaire vient de proclamer qu’il était scandaleux de qualifier les voitures électriques de voitures « propres ». En effet, au moment où l’on parle de la transition écologique (comme on parle du droit de vote pour tous – oh pardon !), vouloir augmenter la production d’électricité pour favoriser la diminution de particules dans l’atmosphère urbaine peut sembler un progrès.

         En réalité, ce n’est que déplacer le problème : les centrales nucléaires continuent de fonctionner à plein et à produire des déchets dont on ne sait que faire…Mais après nous, le déluge, non ? Pourtant, les constructeurs français s’obstinent à proposer des voitures électriques, qui de toute façon ne conviennent pas à tout le monde. Nous, qui traversons régulièrement la France pour visiter notre famille, ne pouvons envisager l’achat (ou la location) d’une telle voiture, le rayon d’action est trop restreint.

         Il me semble qu’il existe pourtant une voiture écologique, 100% « made in France », et dont la fabrication donne du boulot à des gens du nord : c’est la Toyota Yaris hybride. Mais voilà, la marque est étrangère. Pourtant avec le moteur électrique intégré, pas besoin de branchement : il se recharge tout seul et permet de circuler alternativement à l’électrique ou au moteur à combustion (à l’essence et pas au diesel, donc moins de particules, voire 0 en mode électrique).

         L’ancienne voiture de fonction du maire de notre commune ayant été vandalisée et non remplacée jusqu’à la fin du mandat, si une voiture de fonction est considérée comme nécessaire pour le nouveau maire, ce serait un signe fort que d’adopter une telle voiture hybride, et un signe fort donné au nom de « l’Agenda 21 » qui ajouterait alors un contenu concret supplémentaire à l’engagement citoyen.

Et ce n’est pas fini…      

Voir les commentaires

Les média me gonflent.

27 Juin 2014, 19:23pm

Publié par Bernardoc

         Un joueur de foot urugayen vient d’être renvoyé dans ses pénates et interdit d’approcher un stade pendant quatre mois. Et aussitôt tous les média de crier à l’injustice d’une sanction disproportionnée. Qu’avait-fait ce footballeur ? Un croc-en-jambe ? Un pied en avant ? Un coup de poing ? Que nenni ! Il a « simplement » mordu un de ses adversaires.

         Mais où-va-t-on ? On nous bassine sans arrêt sur les vertus éducatives du sport, sur l’exemple que doivent montrer les champions,…Et l’on assiste là à un spectacle digne de gamins de maternelle. Et en plus, il paraît qu’il s’agit d’un récidiviste. Mais qu’il retourne à ses combats de rue et qu’il abandonne ses crampons. J’espère pour le mordu que l’agresseur n’était pas séropositif.

         Mordre pour se défendre (ou attaquer) nous fait faire un gigantesque bond en arrière, du temps où les premiers homo-sapiens ne possédaient pas encore de langage articulé. Est-ce que l’Uruguay ne pourrait-pas payer quelques cours d’expression à ce joueur ? S’il savait parler, il se rendrait peut-être compte que la parole est au moins autant, sinon bien plus, efficace que la morsure. Même notre Ribéry national arrive à aligner quelques mots ; je ne dirai pas qu’on comprend tout car la langue qu’il utilise est quand même assez éloignée de celle de Molière ou d’Hugo, mais si « la routourne tourne », il va sûrement progresser.

         Non seulement je trouve que la sanction est assez légère (si j’ai bien compris on ne s’en prend même pas à son porte-monnaie) et pour moi cet individu n’a absolument pas sa place sur un stade. Alors, un peu de décence, Messieurs les journalistes.

Et ce n’est pas fini…  

Voir les commentaires

Quelques bonnes nouvelles.

26 Juin 2014, 12:36pm

Publié par Bernardoc

         Le docteur Bonnemaison acquitté, Vincent LAMBERT autorisé à être libéré, la laïcité confortée à Baby-loup et Kouchner qui n’a pas dit de conneries ce matin à la radio.

         Tiens, à ce propos, je reçois un appel la semaine dernière de la part de « Douleur sans frontières », dont je n’avais jamais entendu parler. La nana me proposait de faire un don unique et ponctuel de 40 € afin de contribuer à la formation de soignants au Mozambique. Moi : « le Mozambique, c’est où ça ? ». Elle : « Je ne sais pas ». Le souffleur : « C’est en Afrique ». Moi : « Du nord ? ». Le souffleur : « Du sud ». Quelques instants plus tard : moi : « Avez-vous entendu parler de Kouchner ? ». Elle : « Absolument pas ». Moi : « Lorsqu’il était ministre de la santé d’un gouvernement socialiste, c’est lui qui a initié la première loi de lutte contre la douleur ; il est donc possible d’agir dans un cadre gouvernemental et non pas seulement avec des ONG. D’ailleurs, la ministre en charge est millionnaire, et si vous la sollicitiez elle, c’est bien plus de 40 € qu’elle pourrait donner, sans que ça fasse un trou dans son budget. De plus je suis retraité et les ponctions sur notre pouvoir d’achat ne me permettent plus de faire des dons comme avant… ».

         Je continue sur le même thème et le souffleur a dû dire à mon interlocutrice de continuer à lire son texte. Je lui ai alors dit que si elle ne m’écoutait pas, je raccrochais, ce que je fis.

         Au cours de cet appel, elle aura au moins appris que le Mozambique était un pays du sud de l’Afrique et le nom de Kouchner. On ne se défait pas de ses talents pédagogiques ! Je ne me jette pas de fleurs, c’était ce que pensaient de moi certains de mes maîtres.

Et ce n’est pas fini…   

Voir les commentaires

C'est de saison.

25 Juin 2014, 15:55pm

Publié par Bernardoc

         Pharmacie à avoir à la maison (le dimanche soir les officines sont fermées) :

-      Gel d’aloès ;

-      Vinaigre de cidre ;

-      Pour arrêter le feu : pomme de terre ;

-      En cas de cloques : jaunes d’œufs ;

-      Pour cicatriser : huile essentielle de lavande ;

-      Homéopathie : belladonna 9CH, et pour brûlures graves : cantharis 9CH ;

-      Pour calmer la douleur : fleurs de millepertuis ayant macéré quinze jours dans de l’huile d’olive, puis pressées et filtrées.

A part l’homéopathie qui s’avale, tout le reste s’applique sur les brûlures. Mais surtout, n’hésitez pas à consulter un médecin le plus rapidement possible.

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

La rive nord de l'estuaire de la LOIRE.

24 Juin 2014, 00:12am

Publié par Bernardoc

         C’était la première excursion post-congrès de l’Amopa. Animée par un très bon guide et par deux responsables de la section de Loire Atlantique, cette excursion nous fit découvrir le tissu industriel de l’estuaire, depuis la centrale thermique de Cordemais (qui fut la cause des pluies acides qui ont tué la Forêt noire), jusqu’aux chantiers navals de St Nazaire, en passant par les trois terminaux portuaires de cette rive (pétrole, méthane et vrac). Nous découvrîmes également que les Nazairiens, comme les Bordelais, avaient eu droit à leur base sous-marine nazie.

         Le déjeuner eut lieu dans un restaurant qui donnait sur La plage de Monsieur Hulot, qui est située sur la commune de St Nazaire. Ceci fit remonter du fin fond de ma mémoire le premier film que j’avais vu, en 6ème, au ciné-club du Lycée Jacques DECOUR.

         L’après-midi nous permit de comprendre le métier de paludier dans les salines de Guérande, puis de découvrir le front de mer de La Baule avant d’arriver au Croisic. Laurent, notre guide, en profita pour nous parler des différentes étapes du développement du tourisme balnéaire. Enfin, nous fîmes une halte dans la cité fortifiée de Guérande, très touristique, mais qui le mérite. Vous pourrez en juger par les photos.

         Pour le retour, Laurent tint à nous faire voir l’extérieur seulement, car elle était déjà fermée, d’une remarquable église. Qui saura me dire le nom de la ville où elle se trouve ?

         Plus de cent photos sous le lien :

https://plus.google.com/photos/112734244000396611033/albums/6028245653979480961?authkey=CLrc54eM8qWTTA

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

ALSTOM.

23 Juin 2014, 23:15pm

Publié par Bernardoc

         Superbe morceau de grand guignol hier soir sur France 2 avec la venue du ministre Montebourg (vous savez, celui qui se faisait passer pour la gauche du PS lors des primaires socialistes, face à l’extrême droite du même parti représentée par Valls). Il venait se pavaner sur le plateau du journal pour expliquer comment la France avait sauvé Alstom en achetant, d’ici deux ans, 20% des actions de l’entreprise, ce qui laisse quand même une bonne marge à l’ogre américain. Le ministre en a profité pour passer d’une façon éhontée la brosse à reluire à celui qui était quand même trois fois moins populaire que lui en 2011. Ce n’est pas du mépris, mais de la pitié que l’on peut éprouver vis-à-vis de ce genre de comportement qui n’est pas, hélas, cantonné au niveau gouvernemental, mais qu’on voit même parfois (souvent ?) apparaître au niveau local.

         Monsieur Montebourg n’a pas évoqué l’Europe au cours de cet entretien télévisé. Il est loin le temps où il faisait campagne pour le « non » au TCE. Mais est-il bien sûr que cette action initiée par notre gouvernement rentre bien dans le cadre de la concurrence libre et non faussée ?

         Il s’est bien gardé aussi de parler du Grand Marché Transatlantique qui se « négocie » dans le dos du peuple. Il ne semble pas soucieux du fait que General Electric pourra attaquer et faire condamner par un tribunal privé la France qui la menace de sanctions pécuniaires si l’entreprise yankee n’embauche pas les 1 000 salariés promis.

         Plus que jamais, et ce n’est pas moi qui le dit, Jean-Luc MELENCHON reste bien le seul porteur des valeurs de gauche dans notre pays.

Et ce n’est pas fini…    

Voir les commentaires

De l'art de faire des économies.

22 Juin 2014, 23:04pm

Publié par Bernardoc

         Retour d’un court séjour à Euronat. Le soir de la fête de la musique, nous passons par la place vers 21 heures : rien. Nous décidons d’aller voir se coucher le soleil en cette nuit solsticiale (photos ci-dessous). Nous revenons ; Les Frégates (style Forbans) avaient commencé de jouer ; une danse et nous nous dirigeons vers une boutique pour une glace et une crêpe. Face à la télé nous assistons à la deuxième partie de la rencontre Ghana-Allemagne. C’était marrant comme, à part les nombreux Germains d’Euronat, tout le monde soutenait le Ghana ! Au bout de dix minutes une serveuse vient nettoyer la table et nous porter les cartes. Vingt-cinq minutes plus tard, n’ayant rien vu venir, nous repartons : économie d’environ 15 €.

         Ce matin, jour de la St Alban (et « A la St Alban on peut poser ses vêtements » - c’était fait), je passe à la boulangerie ; j’arrive dans la queue et celui qui était en caisse à ce moment-là prend les deux derniers pains (« médocains ») que j’avais en vue. Inutile donc de poursuivre : économie : 5 €.

         Un peu plus tard nous arrivons pour déguster une demi-douzaine d’huîtres avec un verre de vin blanc. Comme il était 12h20 et que la marchande fermait à 12h30, elle n’avait vraiment pas envie de s’emmerder avec des clients potentiels : économie : 14 €.  

         Ça m’a rappelé un évènement similaire il y a quelques années, où nous arrivions un vendredi soir, veille du dernier week-end de la « saison » pour faire un mini-golf avec Maeva et où il nous fut répondu que la saison était terminée (malgré tout le monde qui se pressait encore dans le camping pour le samedi et le dimanche).

         Tout cela me rappelle furieusement la Polynésie dite « française » où, effectivement, tenter de faire vivre le commerce local en faisant travailler les gens est bien plus fatigant que d’attendre les subventions (que la métropole continue à verser généreusement pour entretenir sa danseuse !).

         Et déception supplémentaire en partant : les mounaques de Vensac n’existent plus ; changement de municipalité ? Je n’en sais rien, mais quel dommage !

         Photos sous le lien :

https://plus.google.com/photos/112734244000396611033/albums/6027861442026412737?authkey=CPT5ofb3u_LcqgE

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

Avec nos voisins.

21 Juin 2014, 00:53am

Publié par Bernardoc

         « Les Amis du FdG du Haillan » auront été déçus, mais depuis plusieurs mois (sensiblement au même moment du choix de notre date de réunion) était programmée hier soir la soirée des voisins, choisie notamment parce qu’il s’agissait du jour le plus long. Pour la première fois depuis que nous l’avons initiée en arrivant dans le quartier, elle a pu se dérouler en juin, ce qui a permis à davantage de gens d’y participer. Nous étions 31, c’était le record. Mais il faut dire que nous élargissons le cercle des invitations chaque année, et que, à part deux familles, tout le monde a répondu positivement.

         Ce fut une belle soirée conviviale, et malgré la télévision apportée en l’honneur de l’équipe de France, nous étions plutôt occupés avec nos voisins que scotchés à l’écran. Personnellement, je n’ai vu aucun but, mais de temps en temps, en allant me servir au copieux buffet, je regardais le score. C’est réjouissant de voir que dans notre quartier il n’y a pas que le pain et les jeux qui comptent !

         Une dizaine de photos sous le lien :

https://plus.google.com/photos/112734244000396611033/albums/6027147711568005697?authkey=CJzhnsDtzYmhAg

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

1 2 3 > >>