Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Les Haillanais ont du talent.

30 Novembre 2013, 17:59pm

Publié par Bernardoc

         Ils nous le prouvent une fois de plus avec l’exposition de l’association Les arts plastiques qui encourage et révèle les capacités qui sont en chacun d’entre nous. Comme d’habitude la foule se pressait en masse pour le vernissage hier soir à la salle du Forum des associations. Et elle avait raison ! Les œuvres exposées, créées sous l’œil bienveillant et la guidance des cinq professeurs : Jean-Michel, Agnès, Véronique, Marie-Claude et Erick ne pouvaient qu’enchanter les regards des présents.

         Il existe différents cours : peinture/dessin, aquarelle et sculpture/modelage, qui s’adressent aux enfants (à partir de 7 ans), aux adolescents, ainsi qu’aux adultes. D’ailleurs, à part les trois matinées des lundi, mercredi et jeudi, l’atelier est occupé de 9 heures à 22 heures. Chacun peut donc trouver le temps de les fréquenter, qu’il travaille ou pas. Vous trouverez des précisions complémentaires en allant visiter leur site :

www.arts-plastiques.net

         Mais voici quelques photos prises lors de cette exposition, qui devraient vous inciter à vous lancer :

https://picasaweb.google.com/112734244000396611033/20131130ArtsPlastiques2013?authuser=0&authkey=Gv1sRgCO3un5er-_iQLQ&feat=directlink

Et ce n’est pas fini…  

Voir les commentaires

Ouf !

29 Novembre 2013, 16:03pm

Publié par Bernardoc

         J’ai eu chaud ! Lorsque je suis né, en ce 18 août du siècle dernier, il devait faire environ 25°. Je n’ai donc pas subi de fort choc thermique en sortant. Et en plus, je suis né dans l’hémisphère nord, ce qui me prévient de la schizophrénie, qui serait « réservée », si l’on en croit les études zodiacales, aux natifs de l’hémisphère sud.

         Toujours selon les mêmes sources, vu mon âge, j’ai échappé à deux fléaux qui sont très répandus chez les enfants nés au mois d’août : l’autisme et la trisomie 21.

         J’ignore qui sont les charlatans qui ont inventé cette « médecine zodiacale », en fait, apparemment c’est une résurgence des croyances antiques, réveillées par certaines études statistiques. Mais il faudrait pour cela des mesures à l’échelle planétaire, et imaginez un peu si les couples se mettaient à procréer en fonction des mois propices à une naissance qui mettrait les gens à l’abri de maladies… Ainsi, le mois de naissance le plus sûr pour les gens de l’hémisphère nord serait septembre (avec des atteintes de schizophrénie possibles au sud) et octobre et novembre pour l’hémisphère nord (avec risque de sclérose en plaque au sud).

         Tiens, pourtant à ma connaissance, Rose n’est pas née au sud de l’équateur.

         Allez, il vaut mieux s’arrêter là et demain nous parlerons d’autre chose.

Et ce n’est pas fini…   

Voir les commentaires

Ni plus, ni moins...

28 Novembre 2013, 06:44am

Publié par Bernardoc

         Oui, bon, si vous le voulez en espagnol c’est : Ni mas ni menos. Et c’est le groupe qui était invité hier soir par le comité de jumelage avec Colindres (j’ai noté les absents !). Hall de L’Entrepôt plein avec, me semble-t-il, davantage de Haillanais que d’habitude.

         Après l’introduction habituelle faite par un représentant du service culture et la présidente du comité, arrive sur scène un double-mètre accompagné d’une femme et tous deux s’installent sur des chaises : il s’agissait du guitariste Patrick GASMI et de la chanteuse Eva RODRIGUEZ dont la voix chaude et rauque commença à entonner deux morceaux mélancoliques qui n’étaient pas sans rappeler le fado.

         Puis arrivèrent deux danseuses, l’une de noir vêtue, l’autre de rouge, couleurs traditionnelles mais non innocentes puisque la musique que nous allions entendre était d’origine andalouse, province qui fut aussi le berceau de l’anarchisme paysan. Et c’est véritablement à partir de ce moment-là que le guitariste nous révéla son immense talent, tandis que les danseuses, soit alternativement, soit ensemble, nous émerveillaient par leur ballet flamenco accompagné par la rythmique du public.

         Le groupe eut droit à une ovation debout, et au rappel nous pûmes apprécier un pot-pourri de thèmes et de chansons sur lesquels nos deux danseuses purent donner libre cours à leur virtuosité.

         Quelques photos (désolé, vous n’aurez pas les films) sous le lien :

https://picasaweb.google.com/112734244000396611033/20131127NiMasNiMenos?authuser=0&authkey=Gv1sRgCJKWv_jMto3p8gE&feat=directlink

Et ce n’est pas fini…     

Voir les commentaires

Après Balladur et Fillon : Ayrault.

27 Novembre 2013, 16:54pm

Publié par Bernardoc

         La ministre socialiste Marisol TOURAINE a déclaré : « Il n’y aura plus de pension en dessous de 800 € par mois ». Avec 1,4 millions de patrimoine déclaré, a-t-elle idée de ce que représente 800 € pour manger, se loger, s’éclairer, se chauffer, se distraire,… ? Elle a également annoncé que le minimum vieillesse (allocation de 787 € par mois) serait l’an prochain revalorisé du montant de l’inflation ; sauf que le coût de l’énergie augmente largement plus vite que cela. Nous sommes bien loin des 1 700 € mensuels revendiqués par la CGT pour le Smic et les pensions les plus basses.

         La majorité étant trop incertaine, le gouvernement a eu recours au vote bloqué pour faire passer son texte, ce qui a conduit Gaëtan GORCE, sénateur socialiste de la Nièvre, à s’abstenir en disant : « A quoi ça sert d’être parlementaire, si c’est pour acquiescer à tout ce que dit le gouvernement ? ». C’est d’ailleurs une réflexion qui pourrait s’appliquer à tous les niveaux d’assemblées élues, depuis les communes jusqu’au parlement européen en passant par les conseils généraux et régionaux, dans lesquelles les dirigeants ne veulent voir qu’une seule tête et n’entendre qu’un seul son de godillots.

         Donc voilà la pierre supplémentaire ôtée à l’édifice de nos retraites par répartition issu du CNR (vous savez, Les jours heureux). Les chiffres sont tirés de Sud Ouest de ce jour.

         Vous êtes nés en 1955 ; lorsque vous avez commencé de travailler, vous visiez 2020 pour partir à la retraite à l’âge de 65 ans. Puis, sous la présidence de Mitterrand et avec le socialiste Pierre MAUROY, vous eûtes la grande joie d’envisager partir à 60 ans en 2015. Grâce ( ???!!) au gouvernement « socialiste » Ayrault, c’est à 67 ans que vous pourrez partir, après avoir cotisé 41,5 ans, si vous désirez une retraite à taux plein (ne sont pas concernés les dirigeants de PSA ou Renault !).

         Vous êtes nés à partir de 1973, il vous faudra cotiser un an et demi de plus, ce qui retardera d’autant votre âge de départ, soit 68,5 ans.

         Merci qui ? Merci not’ bon maître Ayrault !

Et ce n’est pas fini…    

Voir les commentaires

Ayrault en tremble encore !

26 Novembre 2013, 18:03pm

Publié par Bernardoc

Ayrault en tremble encore !

 

         N’auras-je pas dû écrire « en rit encore » ? Si les manifestations partout en France ont été aussi maigrichonnes que le rassemblement de Bordeaux ce matin, je doute que nous ayons convaincu nos députés de voter pour le progrès et non pour le grand bond en arrière que notre gouvernement nous a concocté.

         Pour une fois, il me semble que FO faisait presque jeu égal avec la CGT, la FSU apportait un simple témoignage et je n’ai vu aucun drapeau de SUD. Même la CGT Educ’action était absente, trop occupée à lutter contre les rythmes scolaires lancés par le ministre, comme elle avait lutté à l’époque contre le lycée des métiers que Mélenchon venait de mettre en place.

         Donc, grosse affluence de retraités, qui ne sont pas vraiment ravis de voir la revalorisation de leurs pensions retardée de 6 mois. Gageons que ce n’est pas terminé et que très bientôt nous verrons nos pensions revalorisées en janvier, mais de l’année suivante. Et hop ! douze mois de gagnés !

         Il y a un certain nombre de militants du PS à la CGT, mais je n’en ai vu aucun ce midi : j’ai l’impression qu’ils privilégient l’engagement politique plutôt que l’engagement syndical. Je leur souhaite bien du plaisir lorsqu’ils prendront leur retraite à taux plein à 70 balais : ils auront bien mérité du socialisme !

         Par contraste, j’ai entendu le patron de la CFDT défendre l’impôt ce matin à la radio, et pour une fois j’étais d’accord avec lui : discours clair, pédagogique et bien argumenté selon moi. Quel dommage que ces positions progressistes ne soient pas plus courantes dans ce syndicat !

         Quelques photos de ces 45 minutes de rassemblement sous le lien :

https://picasaweb.google.com/112734244000396611033/20131126Manif26111302?authuser=0&authkey=Gv1sRgCMKo4eCU_oHRugE&feat=directlink

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

Hilarant !

25 Novembre 2013, 18:09pm

Publié par Bernardoc

         Mais où donc la connerie va-t-elle se nicher ? Tout le monde a entendu parler de ce jeu d’abrutis, qui se déroulait surtout en Espagne chez les vacanciers anglais après une séance de binge drinking : sauter du balcon de la chambre en essayant de ne pas rater la piscine quelques étages plus bas.

         Eh bien, on a trouvé encore plus con (si, si, c’est possible !). Ça se passe à Londres, mais avec un chanteur américain. Ce dernier chantait d’une passerelle au-dessus de la salle de spectacles, et il n’a rien trouvé de mieux que de sauter dans le public depuis les dix mètres de hauteur où il se trouvait. Il espérait que les bras des spectateurs allaient le recueillir et amortir sa chute. Peut-être avait-il déjà exécuté cette figure depuis la scène. Mais là, les spectateurs ont eu peur, et tels des toreros devant le toro, ils se sont écartés à l’arrivée du chanteur : olé !

         Et non, il ne s’agissait pas de Plastic Bertrand : ça ne planait pas pour lui ! Boum ! Cassé !

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

Troisième fin de semaine solidaire.

24 Novembre 2013, 09:12am

Publié par Bernardoc

         Après le bric à brac de Terre des Hommes, puis la bourse aux jouets d’Entraide au Haillan, c’est au tour de Partage et coup de pouce de proposer son vide grenier. Ce dernier se situe en plein dans la semaine de la solidarité internationale, et cela me réjouit de voir une association haillanaise se mobiliser dans cet esprit, alors que cela ne m’étonnerait pas d’en voir de multiples agir pour le charity business du téléthon.

         Contrairement aux vide-greniers commerciaux, celui-ci se caractérise par le fait qu’il s’agit de dons de matériels, et donc rien n’est reversé aux donateurs. Malgré la pratique de prix extrêmement bas, on a pu voir certains visiteurs tenter de négocier une baisse des prix proposés. Est-ce un signe de la misère qui continue de se développer dans notre pays (pas pour les patrons du CAC 40 !) ? Ou bien est-ce que ces « clients » étaient complètement à côté de la plaque et qu’ils ne se rendaient pas compte qu’ils participaient à une action solidaire pour aider les enfants et les familles les plus défavorisées (je peux en témoigner, je suis allé voir notre filleul) de la région de Koudougou, à l’ouest de Ouagadougou, sur la route de Bobo Dioulasso, au Burkina Faso ? 

         Un important nombre de bénévoles a là aussi travaillé pour étiqueter, arranger les salles, tenir les stands, et il y avait du boulot comme le montrent les images jointes :

https://picasaweb.google.com/112734244000396611033/20131123Partage2013?authuser=0&authkey=Gv1sRgCJ_trJiO9Pmj5wE&feat=directlink

         Bravo à eux !

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

Bons baisers du Vietnam.

23 Novembre 2013, 07:27am

Publié par Bernardoc

         Hier soir avait lieu au musée d’Aquitaine le vernissage d’une exposition photographique consacrée majoritairement à des portraits de Vietnamiens. Cet évènement, à l’initiative d’ALIFS, succédait aux manifestations des années précédentes qui avaient vu la mise à l’honneur de la Turquie, puis de l’Afrique et du Portugal.

         Une foule immense se pressait dans le hall du musée, et il y avait nécessité de filtrage pour se glisser jusqu’à l’exposition. Puis nous avons eu droit à une démonstration de différents instruments simples, pas spécialement vietnamiens, ou s’ils le sont, ils ont largement essaimé telles la guimbarde ou les cuillers. C’est un chercheur scientifique vietnamien qui nous les a présentés, mais le plus remarquable était quand même l’utilisation qu’il faisait de sa voix, ce dernier instrument pouvant également être utilisé en thérapie. Bien sûr, les photos ne pourront pas rendre compte de ces sons. Avec une comparse, ils nous ont fait reprendre en chœur une chanson de travail du nord.

         Ensuite le bar était ouvert, mais il fallait pouvoir s’en approcher ! Et ce n’était pas des toasts mais des beignets et de petits paniers de viande qui nous furent servis par de charmantes jeunes filles en habit du pays. Il me semble même avoir vu des nems…mais de loin !

         La manifestation continue aujourd’hui et demain, donc si vous vous demandez quoi faire en cette fin de semaine, n’hésitez pas : rendez-vous au musée d’Aquitaine.

         Quelques photos sous le lien :

https://picasaweb.google.com/112734244000396611033/20131122BonsBaisersDuVietnam?authuser=0&authkey=Gv1sRgCLu95aHb8O64TQ&feat=directlink

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

Seizième semaine de la solidarité internationale.

22 Novembre 2013, 08:38am

Publié par Bernardoc

         Comme chaque année, le conseil général se mobilise avec certaines associations concernées pour proposer des animations de qualité concernant ce thème qui découle directement de la coopération décentralisée. Ainsi, cette année étaient proposées deux conférences débats : la première intitulée : « La femme tunisienne et la révolution » ; la seconde : « L’Afrique : avenir du monde ? ». Je n’ai pu assister qu’à cette dernière.

         Premier constat, malgré son titre volontairement provocateur, cette conférence n’a pas déplacé les foules, et l’amphithéâtre Badinter était loin d’être rempli. Les conseillers généraux étaient absents également ; comme la plupart cumulent avec la fonction de maire, ils n’étaient pas rentrés de leur assemblée générale.

         Ensuite, la moitié des intervenants manquaient à l’appel ; malgré cela certains spectateurs (dont moi) furent frustrés de ne pouvoir intervenir, d’autant que ceux qui ont réussi à parler étaient d’un haut niveau de compétence.

         Nous avons quand même appris des choses intéressantes : l’Afrique devrait compter deux milliards d’habitants en 2050, ce qui en ferait le continent le plus peuplé après l’Asie ; et elle a les capacités de nourrir une telle population. Un géographe y voit trois pôles : Afrique de l’ouest, autour du Nigeria, Afrique du sud et pays limitrophes, Afrique de l’est autour de Tanzanie et Kenya, l’Afrique du nord étant relativement absente de ces pôles de développement.

         Finalement, il semblait y avoir consensus à la fin du débat sur le fait que l’Afrique ne devait pas viser à être l’avenir du monde, mais plutôt à occuper sa place, rien que sa place, mais toute sa place dans le monde.

         J’aurais bien aimé pouvoir mentionner le visionnaire que fut Kwame N’KRUMAH, premier président du Ghana et père du panafricanisme.

         Quelques photos sous le lien :

https://picasaweb.google.com/112734244000396611033/20131121SolidariteInter16?authuser=0&authkey=Gv1sRgCOmdzqXzrp2S1gE&feat=directlink

Et ce n’est pas fini…   

Voir les commentaires

La MGEN, un exemple ?

21 Novembre 2013, 10:58am

Publié par Bernardoc

         Je viens de recevoir Valeurs mutualistes, le bimestriel de ma mutuelle. Intéressant édito du Président, intitulé « De comptes en contes », dans lequel il fait mine de s’étonner du dernier rapport de la cour des comptes qui ne mettrait pas suffisamment en valeur les réalisations de notre mutuelle.

Mais au centre de la revue sont évoqués les frais de gestion de la MGEN, qui se montent à 12,5% de nos cotisations. Comparé aux autres mutuelles dont les frais de gestion se situent, nous dit-on entre 16 et 20%, cela peut apparaître tout à fait positif avec un reversement de 87,5% de nos cotisations (77,3% réels quand on inclut dans le calcul les taxes versées au fisc, et qui sont effectivement prélevées sur nos traitements ou pensions).

Sauf que, moi qui suis maintenant un vieux militant, j’ai connu un taux de remboursement de 95%. Et lors de mes dernières années d’activité comme élu dans nos instances départementales et de ma participation aux discussions régionales semestrielles, il était question de tomber progressivement à 90%. Donc 87,5% est un recul qui n’ira qu’en s’amplifiant puisqu’il est dit dans la même revue que la MGEN veut redistribuer au moins (c’est moi qui souligne) 85% des cotisations. Ainsi apparaît le nouvel objectif : pas vraiment un progrès…

Mais comment se fait-il que les frais de gestion augmentent à ce point ? La dématérialisation technologique devrait augmenter les gains de productivité et faire baisser les coûts de gestion, et ainsi nous pourrions faire progresser les prises en charge dentaires, qui restent le gros point noir, maintenant que l’optique est très performante.

Je n’écris même pas ces remarques à la direction, car je suis fatigué de l’absence d’écoute et de dialogue avec les mutualistes.

Et ce n’est pas fini…     

Voir les commentaires

1 2 3 > >>