Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

4ème conférence régionale de la mobilité européenne et internationale.

31 Mars 2013, 16:38pm

Publié par Bernardoc

         J’ai reçu deux invitations à cette conférence : syndicale et municipale, et j’ai opté pour la représentation municipale, tout en sachant bien que ce que je pourrai y apprendre aura plus de chances d’être utilisé dans le cadre de la CGT ou de l’Aroeven.

         Ouverte par Anne-Marie COCULA, qui nous a présenté, trop rapidement, le bilan 2012 de la mobilité en Aquitaine, cette conférence fut animée le matin par trois interventions : une pleine de fougue du directeur de 2e2f, Antoine GODBERT, suivie d’une autre, beaucoup moins entraînante, mais néanmoins très précise d’Elisabeth CUNHA, coordinatrice du SVE (Service Volontaire Européen) au sein de l’Agence Française PEJA ; Sandrine DOUCET, députée de la 1ère circonscription de Gironde fut beaucoup plus politique. Claudia COURTOIS, journaliste au Monde, assurait l’animation.

         Le débat fut lancé sur le nom du programme, intitulé Yes Europe !, malgré la réticence des anglais et des pays non anglophones, largement majoritaires sur notre continent. Dans ce cas, « Yes » est l’acronyme de Youth, Education and Sport. Les conférenciers, mais pas qu’eux, étaient d’accord pour préférer le terme Erasmus pour tous, ce qui est effectivement le cas puisque le plus vieux bénéficiaire avait atteint l’âge respectable, sinon canonique, de 104 ans. De plus, la coopération décentralisée d’Aquitaine ne compte aucun pays anglophone.

         L’évolution des programmes européens se fait en direction de partenaires, associatifs ou institutionnels ; les mobilités individuelles, si elles continuent d’exister pour les étudiants, sont beaucoup moins prioritaires dans un budget européen de mobilité qui va augmenter de 30 à 50%. C’est donc le temps des projets, à développer peut-être en prenant en compte un public défavorisé, en tout cas celui qui est le plus éloigné de la mobilité. Un beau défi en cette année 2013 qui est l’année européenne de la citoyenneté (c’est en pensant à cela que j’avais suggéré la visite du parlement européen comme voyage de fin de mandat pour le CME).

         Le Président Rousset est venu clôturer la séance du matin, mais la « vedette » était le délégué du Québec en France qui nous a, entre autre, indiqué que parmi les 10 000 étudiants français au Québec, 2 500 étaient en fait des lycéens, intégré dans les CEGEP (lycées polyvalents).  

         Après le copieux buffet, comme à l’accoutumé, c’était le temps des ateliers. Je m’étais inscrit au n°5 : Humaquitaine : de l’utilité sociale à la valorisation de soi.  Nous avons eu droit à la présentation de ce qui se faisait à Martignas : l’occasion de voir (il y avait un mini film) la réalisation d’une action dont j’avais déjà longuement entendu parler : très très chouette.

         Quelques photos de cette journée sous le lien :

https://picasaweb.google.com/112734244000396611033/20130331ConferenceMobilite?authuser=0&authkey=Gv1sRgCMa12Pec-sbq6wE&fet=directlink

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

PSM.

30 Mars 2013, 15:23pm

Publié par Bernardoc

         Je parie que vous n’en avez jamais entendu parler. Cela signifie Priorité Santé Mutualiste. De quoi s’agit-il ? D’un service de la Mutualité Française qui informe, oriente et accompagne les mutualistes dans leur parcours de santé, et cela suivant quatre axes : informations, échanges, aide pour choisir un établissement et accompagnement pour sevrage tabagique, équilibre alimentaire,…

         PSM organise aussi des Rencontres santé : 2 200 rencontres et 120 000 participants chaque année.

         Deux moyens de joindre PSM :

www.prioritesantemutualiste.fr ou 3935

         Jeudi dernier, à l’hôtel Ibis de Mériadeck, était présentée, conjointement par PSM et la Mutualité Française, une exposition régionale interactive, réalisée en partie grâce à la participation de plusieurs lycées professionnels, sur le thème : Décibels, attention danger !

         Peu de monde s’était déplacé pour cette présentation, mais le but c’est surtout de la faire circuler au sein des établissements scolaires de la région afin de sensibiliser les élèves aux dangers qui guettent leurs oreilles et les encourager ainsi à avoir le bon réflexe de sécurité, non seulement au travail, mais dans leur vie de tous les jours.

         Les photos des panneaux de l’expo sous le lien :

https://picasaweb.google.com/112734244000396611033/20130329PSM?authuser=0&authkey=Gv1sRgCOHX3_HhjKbAiQE&feat=directlink

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

L'indignation ne suffit plus !

29 Mars 2013, 07:27am

Publié par Bernardoc

retraités révoltés

 

Et ce n'est pas fini...

Voir les commentaires

Communion.

28 Mars 2013, 00:13am

Publié par Bernardoc

         Non, je ne vais pas tomber dans la religiosité, quoique…Le concert de nos deux maestros de ce soir, Cyrille BOUFFYESSE, le Haillanais et David SAUDUBRAY, le Bordelais, se déroulait à l’église du Haillan qui nous accueillait par ces mots : « Toi aussi tu es aimé de Dieu » (je ne sais pas si la gent féminine se sentait concernée !). Etait-ce la grâce divine qui avait touché les deux musiciens, ou était-ce simplement leur grand talent qui nous a envoûtés par leur interprétation de deux sonates, l’une de Bach, l’autre de Brahms, toutes les deux adaptées pour alto et piano, puisque c’étaient les instruments de nos virtuoses.

         Le troisième morceau nous faisait traverser l’Atlantique : il s’agissait du Grand Tango d’Astor PIAZZOLLA, et je dois dire qu’entendre un tango interprété à l’alto et au piano était très original.

         Mais ils ne pouvaient s’en tenir là et le public les a encouragés à revenir : le premier rappel donna lieu à la présentation d’une Mauresque de Dvorak. Et c’est après une standing ovation que le morceau final fut magistralement enlevé par un public qui avait rempli toute l’église.

         Et un tel spectacle pour la modique somme de 5 € ! Bravo Le Haillan.

         Espérons que l’an prochain, à l’invitation du comité de jumelage avec Colindres, FAMO pourra venir nous régaler à son tour.

         Les photos de la soirée d’hier sous le lien :

https://picasaweb.google.com/112734244000396611033/20130327Bouffyesse02?authuser=0&authkey=Gv1sRgCNuPtNqQp9yoGA&feat=directlink

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

Une mauvaise prestation.

27 Mars 2013, 00:47am

Publié par Bernardoc

         N’en déplaise aux godillots, c’est ce que je pense de la prestation de Jean-Luc MELENCHON hier matin sur France-Inter. Après les hurlements de meute des médias toute cette fin de semaine, hurlements qui évitaient de rendre compte du congrès du Parti de Gauche à Bordeaux (le nom du parti n’a d’ailleurs jamais été prononcé sur la radio nationale), une occasion était donnée au co-président du parti de faire le point sur ce congrès.

         Eh bien, JLM s’est laissé embarquer dans la polémique concernant le mot, sans doute malheureux mais néanmoins reflétant bien une triste réalité, prononcé par François DELAPIERRE. Et dire que cela a pu être considéré, pendant un temps du moins, comme de l’antisémitisme…

         Y avait-il ce matin-là nécessité de s’en prendre à Stéphane HESSEL ? N’oublions pas que ce dernier a réveillé un grand nombre de consciences de par le monde avec son opuscule au titre très clair : Indignez-vous ! Mais surtout, avec d’autres, il avait contribué à rédiger le programme du Conseil National de la Résistance, qui a été la base de la reconstruction de la France et que le précédent gouvernement détricotait à toute vitesse. Rien que pour cela le défunt mérite notre respect.

         Un auditeur, militant du PG comme moi, est intervenu fort calmement pour remettre en cause la stratégie de JLM. La réponse fut courtoise et argumentée ; que n’en a-t-il été de même tout au long de cette petite demi-heure où une parole de gauche pouvait s’exprimer ?

         Même Sofia ARAM, qui est loin d’être une militante d’extrême droite s’est fait retoquer ; heureusement elle ne s’est pas démontée et a pu terminer sa chronique, qui de fait allait dans le même sens que ce qu’essayait de démontrer JLM.

         La voix de gauche peut porter, mais il faut se garder de décourager les bonnes volontés (les futurs électeurs nécessaires à la révolution citoyenne) ; or, lundi, j’ai entendu beaucoup de réactions négatives, et c’est à nous, sur le terrain, de reconquérir ces voix qui s’égarent. Mais on va finir par fatiguer nous aussi.

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

Al Sabine.

26 Mars 2013, 08:59am

Publié par Bernardoc

         Lastan fojon, kiam mi aŭdis la voĉon de Sabine estis la 22an de decembro 2012. Mi certas pri la dato, ĉar nis estis survoje al Torino, kaj la poŝtelefono sonoris dum nia paŭzo sur la aŭtovojo, proksime al Clermont-Ferrand. Nia interparolado estis ege malfacila, ĉar ŝajnis, ke Sabine ne bone aŭdis kion mi diris al ŝi.

         Ŝi rakontis al mi kiel lacega ŝi sin sentis. Ŝi ankaŭ petis de mi, ke mi sendu al ŝi la tekston, kiun mi legis okaze de la festo por ŝia 80a datreveno. Tiutempe, mi ne plu memoris pri tio, sed subite, kiam ni revenis hejmen post la Julfesto, mi pensis kaj retrovis la tekston.

         Post nia konversacio, mi diris al Rose : « Sabine estas adiaŭanta ; verŝajne ni ne plu vidos ŝin ».

         Do, dum nia unua kunveno en Januaro, mi insistis por ke ni sendu poŝtkarton al ŝi, kun la teksto kiun mi fotokopiis. Espereble ŝi ricevis ilin, ĉar ni ne sciis pri ŝia restado en maljunulejo.

         Ni ĉiam memoros pri ŝiaj gustumaj vinberoj kaj vinbersuko, kun kiuj ŝi regalis nin dum niaj oftaj ĝeneralaj asembleoj ĉe ŝi. Ankaŭ niaj komunaj spektakloj kun La Kompanoj estos neforgeseblaj.

         Ve, turniĝas la rado, sed mi sugestas, ke ni dediĉos nian venontan spektaklon al nia amikino.

Et ce n'est pas fini...
 

Voir les commentaires

Quel voleur, ce dépanneur !

25 Mars 2013, 07:10am

Publié par Bernardoc

         Cet article dans Sud-Ouest dimanche hier, m’a rappelé une mésaventure qui nous est arrivée il y a quelques mois.

         Un jour, impossible d’ouvrir notre porte-fenêtre qui ferme a clé. Comme j’avais peur de casser la clé à l’intérieur du cylindre, je consulte internet afin de voir s’il existait un serrurier sur Le Haillan, car à tout prendre, mieux vaut faire travailler les artisans locaux, ce qui n’est pas évident, je m’en étais rendu compte pour le couvreur. Je trouve une entreprise de maintenance immobilière, située rue Mermoz, spécialisée dans le dépannage.

         L’intervention fut rapide et efficace, et le prix correct si j’en crois le marché. On me proposa même de faire appel à eux en cas de rénovation de notre maison.

         Or, quelques semaines plus tard, rebelote. Je fais appel à la même entreprise, pensant bénéficier d’un service après-vente, impression confirmée par le nouvel intervenant qui nous a affirmé qu’il manquait un détail qui faisait que le blocage devait se reproduire. Il ne nous a d’ailleurs pas demandé de payer sur le champ. Quelques semaines plus tard, je reçois une facture d’un montant quasi similaire à la première : je pense qu’il s’agit d’une erreur et n’en tiens pas compte. Plus tard je reçois une copie de cette facture que j’acquitte en joignant une lettre dans laquelle je leur explique mon point de vue et assure l’entreprise de lui faire la publicité qu’elle mérite.

         Donc voilà, mais moi je ne ferai plus appel à Aquitec33.

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

Pas de quoi se réjouir...

24 Mars 2013, 11:35am

Publié par Bernardoc

         Dans Le Monde du dernier week-end, toute une page est consacrée au commerce des armes. C’est très triste de penser que la plupart des « grands » pays comptent sur ce commerce de mort pour faire vivre leurs habitants à eux…jusqu’à ce que ces armes se retournent contre eux.

         Sans aucune surprise, ce sont les Etats-Unis qui sont les premiers fournisseurs, mais avec toutes celles qu’ils vendent chez eux, l’œuvre de destruction n’a même pas besoin d’être réimportée.

         En second arrive la Russie : tiens on retrouve le même schéma que durant la guerre froide, du temps de l’URSS : what a change !

Ensuite arrivent groupés trois pays de l’OTAN : le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne.

La Chine arrive en 6ème position, mais après une croissance de 2004 à 2010, elle semble avoir ralenti ses ventes.  

L’Arabie saoudite et l’Algérie arrivent en tête des acheteurs, et leurs fournisseurs principaux sont les USA et le Royaume-Uni. Les principaux clients de la Russie, la Chine et la France se trouvent en Asie tandis que la France est le premier fournisseur d’armes pour l’Amérique latine.

Il se trouve même des pays de l’Afrique subsaharienne qui investissent dans des armes (le creusement de puits et l’installation de pompes ne seraient-elles pas plus profitables pour ces populations ?), et là, la France a perdu son premier rang de fournisseur au profit de la Chine.

Est-ce ainsi que l’on prépare l’avenir de l’humanité, en fournissant des objets destinés à donner la mort, plutôt qu’en fournissant des objets destinés à améliorer la vie ? Car je suis très sceptique sur la « dissuasion » : lorsqu’on a des armes, il serait ridicule de ne pas s’en servir après le coût d’un tel investissement ! Mais est-ce la bonne solution ?

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

Les Haillanais ont du coeur.

23 Mars 2013, 23:15pm

Publié par Bernardoc

         Cette fin de semaine a été animée par deux associations de solidarité, qui plusieurs fois dans l’année organisent des ventes dont les bénéfices iront au secours de personnes démunies.

         La première, Entraide du Haillan, qui ne compte pas moins de quatre-vingts bénévoles, organisait sa vente de vêtements printemps-été au Forum des Associations. Il faut voir l’organisation nécessaire mise en place pour que tout se déroule bien, depuis le dépôt des vêtements, la vente à des prix défiant toute concurrence, et la récupération des invendus en même temps que la remise des sommes récoltées. L’association retient 10% de ces sommes, qui serviront à aider diverses associations d’aide aux personnes en difficulté. Et signe de la crise dont pâtissent nos concitoyens, le « chiffre d’affaires » est impressionnant. Les futurs candidats aux élections municipales ne se trompent d’ailleurs pas sur la qualité de ce travail effectué par des bénévoles, et c’est pour cela qu’ils sont venus féliciter nos concitoyens pour ce travail solidaire.

         La deuxième association sur la brèche ce week-end était Terre des Hommes, dont j’avais fait la connaissance il y a plusieurs décennies, lorsque mon collègue Müss et son association Regards et Graphismes publiaient des albums dont les bénéfices étaient reversés à TdH. Et l’endroit affecté pour la vente de livres, disques et divers objets, était La Sablière. Là aussi, un choix très vaste et des prix à rendre jaloux toutes les bibliothèques ! Notre troupe, Panik Scenik, avait été sollicitée pour venir animer un court moment de cette vente par la lecture de textes humoristiques, et c’est bien volontiers qu’après notre journée de répétition, nous sommes allés consacrer une petite demi-heure pour apporter notre pierre à cette action de solidarité.

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

Journée culturelle bordelaise.

22 Mars 2013, 23:33pm

Publié par Bernardoc

         Ayant attentivement écouté la météo hier soir, nous avons décidé de commencer nos visites par le jardin botanique, cette immense réalisation bordelaise du début du XXI° siècle dans le quartier de la Bastide. Ce tout début de printemps n’est sans doute pas le meilleur moment pour visiter le jardin, car les jardiniers en sont au stade de la préparation. Mais nous avons pu néanmoins déambuler autour du jardin aquatique, fréquenté par un héron aux aguets ; nous avons apprécié la galerie des milieux, rejoint la cité botanique et sa magnifique serre sèche en longeant l’allée des plantes. Nous réservons donc les champs de culture et le jardin vertical pour notre prochaine visite.

         L’après-midi nous conduisit au musée d’Aquitaine, où malheureusement certaines salles étaient en rénovation. N’en doutons pas, d’ici quelques mois nous retrouverons les objets exposés dans une meilleure mise en valeur, comme c’est le cas aujourd’hui des espaces consacrés au XVIII° siècle.

         Il était prévu de terminer par la Bourse du travail, mais il se faisait tard et, n’ayant pas fait de sieste, nous étions suffisamment fatigués. La découverte de ce magnifique lieu glorifiant le travail se fera lors de la prochaine visite de notre famille. Et osons rêver, peut-être la rénovation sera-t-elle enfin terminée.

         Et nous avons terminé la journée par une autre découverte : le restaurant La pataterie du Haillan.

         Quelques photos des deux lieux culturels visités gratuitement sous le lien :

https://picasaweb.google.com/112734244000396611033/20130322JardinMusee?authuser=0&authkey=Gv1sRgCJr_7PSuoMyZgAE&feat=directlink

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>